Ferrari 812 Superfast

La Ferrari 812 Superfast retranscrit avec démesure tout un univers emprunt de superlatifs. Ferrari est un habitué du genre avec pour vocation dans l’exercice de l’ultra-sportivité d’aller toujours plus loin, toujours plus fort. C’est la quintessence même des orgues de Maranello : sublimer, émouvoir, éblouir… La 812, c’est tout simplement une GT dont on ne pouvait pas imaginer l’existence, il y a seulement quelques années encore.

Avec désormais 800 ch sous son long capot avant, soit 60 ch de plus que le V12 de la F12, elle met d’une certaine façon aux oubliettes une Enzo, par exemple, à plus de 140 ch d’écart ! Mais la 812 franchit, en plus, un cap dans le monde du Grand Tourisme. Elle révolutionne l’idée puisqu’elle croque l’âme et la fonctionnalité d’une hypercar, à la fois dans la puissance et la technicité, tout en préservant un style de GT à moteur avant et le caractère affirmé d’une belle italienne.

Style et aérodynamique indissociables

Sa force ? Évidemment sa conception puisque le style a dû prendre en compte l’ensemble des contraintes aérodynamiques que la 812 provoque à haute vitesse. Le dessin de cette GT sert avant tout la fonctionnalité. Spoiler, diffuseur, vortex, lames amovibles sous un fond plat et dans certains extracteurs, la 812 se joue des contraintes de l’air réduisant de 20% la trainée à haute vitesse par rapport à sa devancière.

Les designers ont réussi avec les aérodynamiciens à intégrer dans le design des entrées et des sorties d’air, discrètes, mais essentielles, pour refroidir et évacuer. Inédite, sa bouche béante, largement ouverte et souriante, participe pleinement à la fonction aérodynamique, idem avec ce toit “fast back”, très inspiré, qui englobe des échancrures à la jointure du capot moteur pour rejeter plus facilement l’air, tout en assurant de l’appui sur le train arrière…

La performance de ce bolide ne peut être assurée sans l’aide de son V12 atmosphérique, inédit à 75%, par rapport à la F12. La cylindrée augmente, passe de 6,2l à 6,5 litres pour culminer dans des régimes spectaculaires à 8500 tr/mn. 123 ch au litre, une prouesse ! Le 12 cylindres est juste une nouvelle œuvre d’art mécanique, dont seul Ferrari a le secret, mais pour un moteur avant, il est bien plus recentré vers l’habitacle qu’il n’y paraît.

 

L’hiver approche Street Cars classic vous propose le service Gardiennage !
Article précédent
Ferrari 812 Superfast
Article suivant